verwarmen op mazout maes

Comparaison du mazout et des autres énergies de chauffage

À l’heure actuelle, une personne souhaitant chauffer son habitation ou son espace de travail possède l’embarras du choix en matière d’énergies de chauffage. Plusieurs sources d’énergies renouvelables sont aujourd’hui exploitables, mais se chauffer au bois, au gaz naturel, au propane et à l’électricité fait également partie des possibilités. Comparons un instant ces différentes possibilités !

Mazout et gaz naturel : une durabilité comparable

Le gaz naturel a la réputation d’être plus respectueux de l’environnement que le mazout, car il émet moins de gaz polluants lors de sa combustion chez les particuliers. Cependant, les émissions résultant de la combustion finale ne constituent pas l’unique facteur à prendre en considération si l’on souhaite comparer le mazout et le gaz naturel de manière objective.

Si l’on tient compte des phases du cycle de vie des énergies qui précèdent la combustion finale, il apparaît que l’impact du mazout se limite à 14 %, tandis que celle du gaz naturel importé de Russie, du Moyen-Orient et d’Afrique s’élève à 31 % en raison des pertes directes de méthane et de la consommation d’énergie nécessaire à la liquéfaction et au transport du gaz. Conclusion ? Le mazout et le gaz naturel arrivent à égalité en matière d’effet de serre.

Le mazout, meilleur marché et plus économe

En comparant le mazout et l’électricité, on constate rapidement que le mazout est plus avantageux sur le plan financier. En Belgique, l’électricité est en effet l’énergie la plus chère à la consommation. Et de loin ! Il vous faudra donc débourser davantage pour vous chauffer à l’électricité qu’au mazout. En outre, la consommation d’une installation de chauffage électrique est significativement plus élevée que celle d’une installation traditionnelle au gasoil de chauffage.

Les énergies renouvelables… Avec un plan B

Se chauffer grâce aux énergies renouvelables et à l’aide de systèmes tels que des panneaux solaires thermiques ou une pompe à chaleur est bien entendu imbattable quand il est question de respect de l’environnement. Pourtant, la solution la plus avantageuse consiste bel et bien à combiner ces systèmes à une installation de chauffage traditionnelle au mazout. Ces installations dites « hybrides » utilisent alors du mazout comme bouée de secours pour éviter de tomber en panne de chauffage lorsque les énergies renouvelables ne sont pas disponibles en quantités suffisantes (en hiver, par exemple) ou de consommer trop d’électricité durant les heures pleines.

 

Vous voulez en savoir plus? Vous trouverez ici toutes les informations sur le mazout.